2 – L’ombre des idées

Dieu qui contrôle le sexe…
L’Argent réservé à peu de gens…
La Dette propagée au plus grand nombre.
Ce sont les « valeurs » virtuelles d’une tyrannie en déclin : notre foi dans la réalité de l’horizon qui enchante le regard.
L’horizon enchaîne le mental à la vue et nous pousse à négliger les temps, les rythmes ultra rapides auxquels la Vie se renouvelle, des rythmes que notre cerveau émotionnel pourrait percevoir s’il n’était pas paralysé par la peur du jugement et des limites, toujours acceptées et jamais vérifiées.

3 – Les étoiles tomberont du ciel

 Le cerveau humain est constitué d’environ 100 milliards de neurones. Il compte également des cellules gliales 10 à 50 fois plus nombreuses que les neurones. Les cellules gliales sont capables d’exécuter différentes tâches simultanément.

Considérées comme un soutien secondaire pendant des siècles, les gliales communiquent avec les neurones sans utiliser l’électricité qui est bipolaire.

Aujourd’hui, leur rôle est considéré comme primordial, mais leur mode de communication est inconnu…

 

L’univers Organique et l’Evolution Humaine

Les événements naturels suggèrent un réveil imminent et la fin d’une mentalité, confinée à la matrice. Y-a-t-il une gravité universelle? Non, si aujourd’hui l’expansion de l’univers accélère. Il n’existe même pas le temps universel avec lequel nous calculons tout, surtout les profits de quelques-uns et les dettes du plus grand nombre. Le drame de l’histoire humaine est l’utilisation consciente de la seule matière grise qui, comme Cendrillon, est liée à un rôle subordonné. Nous pouvons redécouvrir notre «chaussure perdue», utiliser consciemment notre Substance Blanche qui nous reconduit au rôle souverain. Elle est capable d’utiliser l’énergie sombre, de sentir qu’il n’y a pas de limites d’énergie ou de temps. Les événements naturels confirment la Révélation annoncée : l’alchimie organique qui implique l’antimatière, bouleverse les lois reconnues par la physique et révèle les univers infinis dont nous pouvons être les participants.

Illusions Coperniciennes

 Sommes-nous sans ressources et éloignés de la principale source d’énergie, le « soleil » ? Non, nous ne voyons pas la réalité réelle. Le vide apparent est une salle aux miroirs qui reflètent nos façons d’observer, façons limitée à la lumière électromagnétique.

Sommes-nous sans ressources et éloignés de la principale source d’énergie, le « soleil »? Non, nous baignons dans une gigantesque illusion d’optique, alimentée par notre credo dans le Principe Copernicien. Le ciel est un ensemble de sphères cristallines, de tissus cellulaires qui reflètent des images infinies d’un même corps. Le ciel, une réalité ombragée, comme l’a justement affirmé Giordano Bruno. Des données récentes prouvent ce que les astronomes ptolémaïques  avaient laissé entendre il y a des millénaires. L’espace « creux » est comme une salle aux miroirs, il est rempli de plasma liquide et d’énergie sombre. Il est multidimensionnel et replié sur lui-même, à savoir composé de structures fractales qui répètent les mêmes formes à beaucoup d’échelles différentes et qui sont pareilles aux « sphères cristallines » dont parlaient les astronomes d’antan. En somme, l’espace « creux » est rempli de cristaux liquides, similaires à ceux qui sont utilisés dans nos écrans télé. Ainsi, l’espace « creux » peut prendre de nombreuses structures variées, en donnant l’illusion d’un espace infini qui, en fait, n’existe pas. Ces structures invisibles démentent le principe copernicien par lequel l’astronomie contemporaine calcule aujourd’hui les distances. En plus, ces structures  peuvent avoir subi des changements brusques qui ont modifié les lois physiques et les dimensions des corps, y compris ceux des humains. Ainsi, on peut expliquer pourquoi l’Atlantide était une grande civilisation, « disparue » à cause d’un soudain changement d’état – une solidification du « vide » qui se trouve aussi dans les atomes, même ceux qui composent les corps humains. Ce changement a accru la gravité, rendu plus aveuglante la lumière électromagnétique et plus faible la lumière faible…

Giordano Bruno et l’Amour

Une Force Unique, l’Amour, unit et engendre des mondes infinis Giordano Bruno (1548-1600). Cette Force a été révélée au CERN de Genève, dans les années 80. Ses trois messagers apportent la force nucléaire « faible »

« Une Force Unique, l’Amour, unit et engendre des mondes infinis » Giordano Bruno (1548-1600). Cette Force a été révélée au CERN de Genève, dans les années 80. Ses trois messagers apportent la force nucléaire « Electrofaible ». Elle anime trois mondes matériels et les  mondes infinis sont la combinaison infinie de trois éléments, Air, Eau, Terre. « Le Feu, l’Amour, les gouverne tous ». « Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni ». Cela concerne-t’il le mariage, comme l’église affirme ?  Non, c’est la fausse « division» entre sexe et esprit, visible et invisible, eros et psyqué. « Nous ne pouvons voir que les ombres, les effets apparents. Croire que l’on est mu et touché par les aspects visibles des choses est une stupidité manifeste… » Bruno a dit que d’infinies réalités virtuelles sont possibles. Invisible, délicat mais puissant, la coté faible meut le soleil et les autres étoiles. C’est la seule force qui touche la note principale de la VIE, la préférence pour les rotations à gauche, Tel un Feu qui ne brûle  pas, la faible Lumière Lourde descend des étoiles, des fréquences originelles, très élevées à celles basses que l’on observe. La Lumière Lourde peur replier nos protéines en un clim d’œil. Nous pouvons nous guérir nous même, si nous reconnaissons l’INTELLIGENCE et la façon de s’exprimer de la Lumière lourde.

La Libération de la virtualité

 Nous ne sommes pas expulsés du Paradis. Nous ignorons les voies nécessaires à communiquer avec tous les temps. Dieu, argent, dette : voilà les valeurs virtuelles d’une tyrannie en déclin, le temps linéaire, sur lequel notre société est basée, en ignorant l’extrême rapidité des processus vitaux. Le temps linéaire est le mensonge de la vidéocratie qui est devenue une dette-cratie. Crée par la magnétosphère terrestre, la vidéocratie dépend d’une « pomme » dont nous nous nourrissons encore. Tous le évènements montrent sa fin imminente. C’est le germe de la TERRE PROMISE, à savoir de la matière organique qui compose tout le cerveau humain.