Ateliers

  • Evénement passé : Atelier de 2 jours,  les 25 et 26 novembre en Ariège

 

« Le plus court chemin
De nous-mêmes
A nous-mêmes
Est l’Univers. »
Malcolm de Chazal (1902-1981), Sens magique

Le chemin de la connaissance des univers infinis
par l’Art de la Mémoire

L ‘Art de la Mémoire est apparu au Ve siècle av. J.C. Il a été complété et transformé à la Renaissance, par Giordano Bruno (1548-1600). Ce dernier a mis en place une méthode d’accès à la vérité ainsi qu’à la recherche d’une clé universelle permettant à son possesseur de démystifier l’univers. L’Art de la Mémoire n’est pas une méditation, ni une spiritualité orientale, ni du yoga, ni du bouddhisme, ni l’accès aux mémoires akashiques. Cet Art utilise le champ faible, un énorme flux de bosons, un courant invisible et réel qui unit instantanément tous les corps visibles aux univers invisibles. C’est une faculté inhérente à la matière blanche de notre cerveau qui nous relie inconsciemment au Tout. Cet Art implique la volonté d’être libre de tout conditionnement.

Venez apprendre avec Giuliana Conforto à utiliser l’Art de la Mémoire afin de réactiver votre sixième sens. Transportés par la puissance des airs de musique classique, vous serez guidés à voyager à l’intérieur de vous-mêmes ainsi qu’à l’intérieur de la Terre. L’objectif est de vous libérer de vos limites mentales et de vos blocages émotionnels, ainsi que d’explorer des univers jusqu’ici, pour vous, insoupçonnés.

Quelques témoignages…
  • Ce fût un vrai plaisir  de rencontrer Giuliana et de contacter son enthousiasme et sa joie de vivre. Je ne pense pas avoir tout compris même en déployant mes antennes intuitives et puis j’ai manqué certains passages (traduction insuffisante pour moi) dommage car cet enseignement est capital et je ne demande qu’à apprendre.Mais, nous irons encore sur ce chemin n’est ce pas ???? – M.R.
  • Merci à Giuliana et toi pour cet atelier. Oui il est riche d’enseignements, et la vision apportée est grandiose. On peut connecter la « science » à tout ce qu’on avait déjà appris et mis en pratique au paravant dans tes ateliers. J’avoue être un peu dans un état de confusion mentale par rapport aux notions scientifiques… C’est un domaine que j’ai abandonné depuis longtemps et y être replongé (ondes, particules, champ, magnétosphère, vents solaires, quarks, leptons et j’en passe) n’est pas chose facile. Donc pas évident pour la compréhension. La lecture du « petit soleil » m’aidera pour faire le point. Ainsi que de me replonger dans l’Univers Organique. – J.Y.
  • D’abord, M. et moi sommes très contents et tout à fait prêts à voler vers Rome en Février. >En suite, merci à toi pour tout le boulot dont tu te charges.

Giuliana : chaleureuse, simple, directe, sympathique, énergique, « italienne quoi 🙂 »,profondément imprégnée, et connaissant.

Vidéos : très parlantes, pourraient être améliorées didactiquement bien sûr, mais ça coûte des sous.

Contenu conférence et séminaire : très enrichissant, validant nos visions, intuitions, sensations, perceptions et convictions profondes. Les répétitions permettent de se faire au contenu inhabituel et un peu déroutant pour les non scientifiques.

Forme : la présentation approximative en français par Giuliana génère 2 attitudes donc 2 points de vue possibles : Positif : sympathique, obligeant à lâcher le mental et le désir d’explication plus élaborées plus fluides. Négatif : insatisfaisant, compréhension gênée par les simplifications, les interruptions et les phrases et sujets non terminés. Ça porte à préférer une expression en italien, traduite au fur et à mesure.

Exercices pratiques : niveau trop débutant pour des gens très exercés à diverses pratiques sensibles, visuelles, psychiques, énergétiques… Insatisfaisants sur le plan de la découverte et de la validation, mais peut être très bien pour des gens plus néophytes. Je reste prudent face aux critiques basiques dont son discours peut faire l’objet.

Art de la mémoire : insatisfaisant aussi. Ça aurait demandé un séminaire plus long. Un travail plus orienté sur les pratiques de Giordano Bruno, reliant mémoire et réalité. Pas facile de trouver sur Youtube, des propositions concrètes en français (même en italien). Il n’est donc pas certain là non plus, que Giuliana fasse le bon choix en s’exprimant en français. S.